DÉCLARATION CONCERNANT LA SURMONTATION DE LA DEUXIÈME VAGUE DE COVID-19

 

12 novembre 2020 | Rabi ul Awal 26, 1442 AH

 

Bismillah hirRahman nirRaheem

Au nom d'Allah, le Très Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Paix Abondante, Bénédictions et Salutations sur le Prophète Muhammad (s)

 

Assalamu Alaikum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuh,

Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient avec vous

 

Chers musulmans canadiens, imams respectés et dirigeants de masjid,

 

Nous reconnaissons et apprécions les sacrifices que vous avez tous dû faire pendant cette pandémie et la diligence raisonnable que vous avez exercée pour assurer la sécurité et le bien-être de chacun. Comme on le craignait, nous sommes malheureusement bien entrés dans une deuxième vague d'infections au COVID-19 à travers le pays, l'Ontario, le Québec, la Colombie-Britannique, l'Alberta et le Manitoba enregistrant un nombre de cas beaucoup plus élevé qu'au printemps. Nous constatons déjà que cela a des impacts significatifs sur nos systèmes de santé, qui approchent ou déjà à pleine capacité. Cela a entraîné des modifications et des mises à jour récentes des restrictions par les provinces et les bureaux de santé régionaux.

 

Bien que nous ne sachions pas tout sur le COVID-19, nous avons appris quelles mesures sont efficaces et avons devant nous des exemples des deux pays qui ont réussi à contrôler les vagues suivantes, et de ceux qui ne l'ont pas fait. Bien qu'Alhamdulillah, il n'y ait eu aucun rapport significatif d'épidémies majeures dans notre masajid grâce au travail phénoménal de nos imams et administrateurs de masjid, nous savons que c'est une possibilité réaliste étant donné les niveaux croissants de transmission communautaire. Alors que le nombre de cas continue d'augmenter, en particulier chez les personnes âgées de 20 à 60 ans qui peuvent ne présenter aucun symptôme ou seulement des symptômes légers, les chances que des cas positifs entrent dans la mosquée et provoquent une épidémie augmentent considérablement, en particulier compte tenu de la taille et du nombre de nos réunions de prière.

 

Nous devons donc faire de notre mieux non seulement pour réduire la propagation communautaire au sein de nos institutions, mais également à travers nos interactions sociales dans notre vie quotidienne. Nous devons tous rester informés et mettre en œuvre rapidement les dernières recommandations de nos médecins hygiénistes locaux, car celles-ci peuvent changer à court préavis, et nous devons nous efforcer d'être proactifs et prudents dans notre approche. Pour rappel, les masajid dans les régions sensibles devraient fonctionner soit dans la phase A, soit dans la phase B de notre cadre de réouverture , en fonction de l'état du COVID-19 et des allocations régionales mises à jour pour les lieux de culte. Pendant cette période, nous devons tous continuer à soutenir autant que possible nos masajid, les associations caritatives, les ONG, les entreprises locales et les membres les plus vulnérables de notre société afin de les maintenir à flot. Inshallah, nos actions collectives aujourd'hui sauveront des vies et nous permettront de surmonter cette deuxième vague afin que nous puissions atteindre des temps meilleurs à venir, plus tôt.

Qu'Allah nous protège, nous accorde la patience et nous garde tous en bonne santé. Ameen.

 

 

Groupe de travail musulman canadien sur la COVID-19

cmcovidtf@gmail.com | www.cmcovidtf.com | @cmcovidtf