jeudi 14 mai 2020

 

 

Attention:          Imams respectés et membres du conseil d'administration de Masjid en Alberta, Canada

 

Sujet:            URGENT : Forte recommandation de ne pas rouvrir Masajid avant plus tard

Discussion

 

Assalamo Alaykum,

 

Je prie pour que cet e-mail vous trouve, vous et vos proches, en bonne santé et Iman, Ameen.  Je vous écris en tant que coprésident du Groupe de travail musulman canadien sur la COVID-19 (CMCTF), une plateforme collaborative créée le 12 mars 2020 pour unifier les réponses de 25 organisations musulmanes religieuses, médicales et de services communautaires à travers le Canada à la COVID -19 pandémie.

 

Comme vous le savez peut-être, plusieurs provinces ont établi des plans pour un assouplissement progressif des restrictions professionnelles et sociales, et il est compréhensible qu'il y ait des différences interprovinciales en ce qui concerne les cadres et les délais de réouverture. Il a été porté à notre attention que sans préavis et dans le cadre des plans de réouverture provinciaux, les lieux de culte en Alberta ont été autorisés à autoriser jusqu'à 50 fidèles dès aujourd'hui, et certains centres Masajid et islamiques envisagent de rouvrir sur la base de ces recommandations. .

 

J'apprécie pleinement l'empressement à rouvrir, surtout compte tenu de l'importance du Masajid dans notre vie quotidienne, du signal d'approbation des autorités provinciales, du fait que nous sommes au milieu des 10 derniers jours bénis du Ramadan et des immenses pressions financières et communautaires que notre Masajid auxquels sont confrontés pendant cette pandémie.

 

Cela dit, je voudrais vous demander instamment de bien vouloir envisager de suspendre tout projet de réouverture jusqu'à ce qu'un plan complet et détaillé soit en place pour notre Masajid canadien. Aucune autre autorité sanitaire provinciale avec laquelle nous avons été en contact à travers le pays n'a prévu de rouvrir les lieux de culte dans la première phase de réouverture, et certainement pas avant l'Aïd ul Fitr. Il y a des expositions et des risques importants posés par les rassemblements religieux avec cette pandémie, qui ont été clairement documentés dans le monde entier, y compris en Amérique du Nord, parmi les rassemblements musulmans et non musulmans. De plus, alors que le gouvernement albertain a publié des directives pour les lieux de culte ( https://www.alberta.ca/assets/documents/covid-19-relaunch-guidance-places-of-worship.pdf

), ces recommandations sont génériques, ne s'appliquent pas facilement au contexte musulman et nos Masajid n'ont pas eu le temps de mettre en œuvre de manière adéquate et sûre toutes les recommandations. Comme pour les pandémies précédentes, lors des phases de réouverture, la menace d'une deuxième vague d'infections plus meurtrière est bien réelle, et on le voit déjà en Chine, en Corée du Sud et à Singapour.

 

En tant que chefs religieux musulmans et gardiens de nos centres Masajid et islamiques, nous avons la responsabilité de ne pas nous précipiter dans des décisions qui pourraient même mettre en danger la vie d'une personne, sans parler de celle de toute une communauté. De plus, notre congrégation et notre culte musulmans présentent des facteurs de risque uniques pour perpétuer la propagation de l'infection et mettre des vies en danger, notamment la proximité pendant la prière et la durée de la prière, des pratiques de contrôle des infections imparfaites, des ménages multigénérationnels, des membres de groupes à haut risque, y compris les personnes âgées. , les personnes souffrant de maladies chroniques ou issues de milieux à faible revenu. Pour ces raisons et plusieurs autres, des organisations telles que le Muslim Council of Britain (MCB) au Royaume-Uni, le Fiqh Council of North America (FCNA) et l'Assemblée des juristes musulmans d'Amérique (AMJA) aux États-Unis ont publié des déclarations et des fatwas. qui ont choisi de pécher par excès de prudence tout en élaborant une feuille de route avec des contributions d'experts religieux musulmans et de santé publique, pour la réouverture éventuelle de Masajid dans leurs pays.

 

Inshallah, nous avons une réunion ce samedi 16 mai 2020 à 15h00 HNE (13h00 MDT) avec les imams, les dirigeants de notre Masajid et des professionnels de la santé afin de discuter et de finaliser notre feuille de route pour la réouverture du Masajid canadien, qui peut être mise en œuvre à différents moments à travers le pays, mais au moins cela sera fait avec cohérence et uniformité dans chaque province. Inshallah, la réouverture de cette manière planifiée préservera la santé et la vie de nos fidèles, tout en permettant au plus grand nombre d'entre nous de pouvoir respecter nos obligations religieuses.

 

Je voudrais vous inviter personnellement à assister à cette réunion et je serais plus qu'heureux de fournir les détails de la réunion en ligne si vous exprimez votre intérêt en répondant à cet e-mail.

 

Merci pour votre considération, votre coopération et votre compréhension. J'ai hâte de parler avec ce samedi prochain et Inshallah, nous allons tous traverser cela ensemble en travaillant ensemble.

 

 

Jazakamullah Khaiyran,

 

Dr M. Hashim Khan MBBS FRCPC

Coprésident, Groupe de travail musulman canadien sur la COVID-19 (CMCTF)

cmcovidtf@gmail.com | www.cmcovidtf.com | @cmcovidtf